Outils pour utilisateurs

Outils du site


cr:ag:paris8:20160510

Compte-rendu de l'Assemblée Générale des précaires de l’ESR de Paris 8 du 10 mai 2016

Ordre du jour :

  1. Le point sur la mobilisation à Paris 8 et au niveau national ;
  2. La semaine d'action au niveau local/national.
  3. Questions sur les commissions et les rencontre nationales du 28-29 mai.
  4. Les événements à la rentrée à Paris 8.

13 présent·e·s à 14h40.

Présentation du collectif des précaires aux personnes assistant à leur première AG

AG initiale d'une trentaine de personnes à Paris 8 et Paris 1. Puis journée d'action nationale le 13 avril, culminant avec une AG de 150 personnes à la BNF. Une deuxième AG francilienne le 27 avril.

Deux échelles d'action : nationale, où coordination avec des collectifs de précaires s'étant constitués ou reconstitués ailleurs en France ; et locale.

Théoriquement cette semaine était une semaine d'action, mais l'événement que nous avions prévu de perturber a été déplacé.

Rencontres nationales le 28 et 29 mai.

Présentation des différentes commissions : revendications, actions, juridique,presse, animation nationale.

Actions nationales et locales

Liste de lieux et d'institutions à occuper, un jour ou l'autre : ANR, AERES,Instituts Convergences, Conférence des Présidents d'Université.

Une action samedi après-mid ià la BnF.

Un principe : ne pas se précipiter !

Préparer une action théâtrale empruntant à la fois aux modes d'action du collectif LaBarbe et du Théâtre de l'Opprimé.

Questions sur les commissions et les rencontres du 28 et 29 mai

Le planning thématique de ces rencontres : un mail présentant le programme à venir.

Déléguer aux titulaires le travail logistique : hébergement et nourriture.

Une commission « crèche et garderie ».

Quel mandat pour les délégué·e·s de Paris 8 ?

  1. Faire le bilan de notre mobilisation locale : ses origines, ses modalités d'organisation, nos revendications et propositions d'action.
  2. Promouvoir nos principes d'organisation :
    • Principe de non-culpabilisation des personnes non-mobilisées, et éviter le registre moral dans nos débats, par exemple concernant l'appellation de notre collectif, ou son périmètre de recrutement ;
    • Principe « il n'y a pas de petites victoires ».

Proposition rédaction de deux textes sur ces points : nos positionnements et nos principes éthiques et stratégiques d'organisation [Gabriel et  Florian] ; l'importance des petites victoires : petites et grandes victoires [Raphaël].

Les événements de la rentrée de Paris 8

Principe de rallier le soutien des équipes de recherche. Le prochain Conseil de Laboratoire du laboratoire CRESPPA devrait à ce sujet voter une motion de soutien.

Listes d'actions possibles à la rentrée :

  1. Une journée d'études sur la précarité à l'Université en général et à Paris 8 en particulier ;
  2. La rétention des notes ou mettre 20/20 à tout le monde, avec le risque de porte à faux avec les étudiant·e·s à qui cela risque de déplaire ;
  3. Boycotter le paiement des frais d'inscription sur le modèle de la consignation des loyers lors des grèves de loyer ? Refuser de payer ses frais d'inscription tant que l'on a pas son contrat ? ;
  4. Une action de recensement pour dénoncer la précarité au niveau de Paris 8 : un référent recensement par département ? Quels supports pour diffuser cette information : privilégier les supports audiovisuels ? Proposer aux enseignant·e·s non-titulaires et titulaires de faire un discours au début de chaque cours présentant aux étudiant·e·s l'état de la précarité dans l'enseignement supérieur ?
  5. Faire adopter par le Comité Technique (l'équivalent du conseil des délégué·e·s du personnel de l'Université) nos revendications, via la CGT.
cr/ag/paris8/20160510.txt · Dernière modification: 2016/05/17 10:52 par yoann